Eamonn Walsh, Founder & Managing Director of Brainboxes, accepting the Manufacurer of the Year award

Brainboxes, le spécialiste de la carte série et des produits Bluetooth, a été désigné Manufacturer of the Year aux récents Elektra European Electronics Awards. Brainboxes a récemment fêté son 21ème anniversaire et le prix témoigne des efforts que Brainboxes a fait pour rester compétitif dans une industrie où la délocalisation est de plus en plus courante. 

Eamonn Walsh, directeur général de Brainboxes commenta « Nous avons vu des changements importants dans la fabrication au Royaume-Uni et avons besoin d’encourager plus d’entreprises à conserver leur fabrication en Europe – dès lors nous devons exprimer notre satisfaction à Elektra pour avoir une catégorie de prix qui met en lumière ce secteur qui, en dépit de contribuer à hauteur de 20% le PIB du Royaume-Uni est de plus en plus considéré comme dépassé. Walsh continua, «  Dans l’industrie les forts ne survivent pas seulement mais continue à s’accroitre en étant les premiers à mettre en œuvre les changements nécessaires pour rester en tête. »

Cela s’est reflété par les juges d’Elektra qui ont commenté: « le fabricant gagnant [Brainboxes] a montré comment il était possible de réussir dans une industrie très compétitive ou la plupart des autres fournisseurs apprécient les fabrications à bas coûts dans les pays du sud-est de l’Asie ».

Brainboxes a longtemps défendu pourquoi les entreprises devaient garder leur production au Royaume-Uni. Pour arrêter l’émigration de la production du Royaume-Uni à l’étranger Walsh a suggéré aux entreprises d’essayer d’être plus intelligentes avec leur production. La diminution de la masse salariale en délocalisant la production à l’étranger est un moyen plus facile que d’affronter les vraies raisons des hauts coûts de fabrication.

Walsh continua, « la seule chose à faire pour les entreprises du Royaume-Uni est d’implémenter un correct lean manufacturing, en éliminant les pertes dans les systèmes actuels, en rationalisant les processus et en se concentrant sur la création de valeur pour le client.

La production contribue à 20% du PIB du Royaume-Uni, nous ne devons pas sous-estimer l’effet d’un secteur manufacturier sur le déclin du taux d’emploi et l’économie du pays. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser toute notre production émigrer à l’étranger.

Toyota, Honda et Nissan continuent de produire au Royaume-Uni avec une grande efficacité - ils voient clairement le bénéfice d’être basé ici. Ils savent que la fabrication ajoute de la valeur aux matières premières et que cela crée du profit. »

Revenir