Dans les premiers jours des communications série les UARTS n’étaient pas vraiment nécessaires. C’est parce que tous les systèmes d’exploitation n’étaient pas multitâche, i.e. sous DOS, par exemple, vous n’éditiez pas les textes et ne communiquiez pas simultanément. Avec l’avènement de Windows et d’autres systèmes d’exploitation multitâches il est devenu nécessaire à la fois d’éditer (en utilisant un traitement de texte) et de communiquer simultanément. Cela signifie que les données entrantes pouvaient manquer si un document était édité. Une mémoire tampon est une zone de mémoire dans l’UART dans laquelle on stocke des données entrantes. Cela permet aux données d’être stockées physiquement dans l’UART de pouvoir être utilisées par un pilote de logiciel.

 


Adaptateurs RS232/422/485 >>