Lorsque le déclenchement des lignes émettrices et réceptrices est contrôlé par logiciel (en utilisant RTS) dans un système d'exploitation multitâche, il peut parfois prendre trop de temps pour un émetteur de devenir un récepteur parce que l'émetteur ne peut pas définir un faux RTS assez rapidement.

Cela signifie que lorsque l’émetteur finit d’émettre les données il peut potentiellement perdre une partie de la réponse parce qu’il n’est pas capable de devenir un récepteur à temps. Pour résoudre ce problème, les périphériques RS422/485 de Brainboxes ont une caractéristique matérielle appelée autogating. Cette fonction détecte automatiquement si l’émission est en train de commencer et modifie la paire torsadée pour qu’elle puisse émettre. Quand le dernier bit d’arrêt a été transmis la ligne est automatiquement modifiée pour recevoir. Ce processus se déroule très rapidement au niveau du matériel (ne requiert aucun logiciel) et assure que l’émetteur est prêt à recevoir une réponse dès qu’il a fini d’émettre. En fait, le pilote va écrire des octets de données dans le registre d’exploitation de l’émetteur, sur l’UART. Quand le pilote a fini, l’UART va rester dans le même état pour 1,5 bit puis le registre d’exploitation de l’émetteur vide va être établi, ce qui oblige la carte à modifier les sorties TX+ et TX- pour devenir RX+ et RX-.

 


Adaptateurs RS232/422/485 >>